De plus en plus répandu ces dernières années, le yoga est sans aucun doute un des sports les plus convoiter aussi bien par la gente masculine que la gente féminine ! En effet, le yoga est la discipline convoitée par un grands nombre de stars de Madonna, à Christy turlington en passant par margaux Hemingway et bien d’autres. Mais qu’est-ce que le yoga exactement ?

Issue de la philosophie indienne, le yoga représente l’une des écoles de cette dernière. Le yoga est défini comme étant une discipline physique basée sur la méditation ainsi que des exercices physiques spécifiques dont le but principal est d’unifier l’être humain ou de connecter son corps et son âme afin de vivre en harmonie avec soi mais aussi avec la nature qui nous entoure. Expliqué dans les anciens textes comme étant un art de vivre à part entière, le yoga est un ensemble de postures et de techniques de respiration. En effet, le yoga est une technique de méditation mais aussi de concentration. De ce fait, le yoga est associé à de nombreuses disciplines sportives mais pas que ! les textes anciens, qui remontent aux environs de 200 ans avant notre ère, associent le yoga à différentes disciplines et aspects de notre vie.

Révélé par Patanjali, le yoga est un chemin de huit voies qui mène vers l’union au principe originel. Dans un premier temps, la première voie impose à l’élève de suivre un ensemble d’éthiques tout au long de son quotidien. Dans un second temps, viens la maitrise des postures ou asanas. Le but de ces postures et d’assouplir son corps, le renforcer mais surtout apprendre à se focaliser sur le moment présent. La troisième étape quant à elle est la pranayama ou la maitrise de la respiration dont le but est de régulé notre force de vie. Les autres voies du yoga sont plus subtiles et se basent essentiellement sur une méditation dans le but de s’unir aux principes supérieurs.

Quels sont les différents types de yoga ?

 

Le yoga est classé ou divisé en plusieurs types et catégories qui visent à mettre un accent sur un des aspects spécifiques de la pratique. Chaque type met en avant un des aspects en questions. Les différents types de yoga sont les suivants :

  • Le yoga classique : le hatha yoga ou yoga classique est le plus anciens des yogas. Ce dernier s’adapte à tout le monde et permet de préparer son corps à la méditation. Ce type de yoga travaille à la fois le corps et l’esprit pour une relaxation garantie.
  • Le yoga dynamique : ce type de yoga se base sur un enchainement rapide de postures et travaille donc la respiration en action. Il permet également un renforcement des muscles et amélioration de leur souplesse.
  • Le yoga stable : dédié aux personnes habituées au yoga, le yoga stable allie chorégraphies et respiration, le tout concentré autours de la colonne vertébrale. Ce genre de yoga est plutôt intimiste et permet ainsi de développer les connaissances de son corps.
  • Le yoga moderne : ou encore power yoga, est un type de yoga centré sur l’exploitation du corps, la méditation quant à elle est relayée au second plan. De ce fait, le power yoga permet un renforcement musculaire sans égal.
  • Le yoga dansant : souvent confondu à un cours de danse, le yoga dansant enchaîne les chorégraphies et les postures. Il permet alors d’obtenir une synergie entre respiration, musculation et souplesse.
  • Le yoga intense : avec ses 26 postures adoptées dans une pièce chauffée à 40 degrés ; le yoga intense procure le meilleur des étirements grâce à la chaleur qui permet d’insister sur l’étirement des tendons, ligaments et muscles.
  • Le yoga intériorisé : contrairement aux autres, le yoga intériorisé mise tout sur la méditation. Il vise à pousser la conscience à prendre le contrôle total du corps de l’individu. Tel une sorte de demi-sommeil, le corps et sous l’emprise totale de l’esprit.

 

Quand pratiquer le yoga ?

Afin d’optimiser ses séances de yoga, certaines périodes de la journée sont à prioriser et cela en fonction de l’état métabolique du corps. En règle générale, il est conseiller de pratiquer sa séance de yoga quotidienne tôt le matin ou en fin de journée. En matinée, le yoga va vous aidez à relancer les fonctions de l’organisme principalement la fonction cardiaque. De plus il a été prouvé que le potentiel d’élimination des graisses atteint son maximum entre 10h et 12h et cela vu les taux bas d’insuline présents dans le corps à ses heures. En contrepartie, il est déconseiller de pratiquer le yoga à midi ou encore le soir après le diner car le corps serra en phase de digestion. Le soir, il est conseillé de favoriser tout exercice de méditation afin de se relaxer avant de se coucher.

Que faut-il savoir avant de débuter le yoga ?

De nombreuses personnes appréhendent de se lancer dans la pratique du yoga et le considèrent comme étant un sport complexe destiné aux personnes dotées d’une souplesse naturel. Avant d’entreprendre sa quête de relaxation et de méditation à travers le yoga, il faudra prendre en compte les points suivants :

  • Consulter son médecin : comme toute pratique sportif, les coaches ou encore studios de yoga demandent à leurs clients de passer une visite chez leurs médecins afin de certifier leur état de santé et leur aptitude à la pratique du yoga.
  • Trouver le style qui vous convient : le style de yoga est choisi par tâtonnement. il faudra essayer les types de yoga afin de décider de ses préférences. le choix se fait également en fonction des besoins de son corps.
  • Trouver son studio ou son professeur : pour vos premières séances, nous vous conseillons de vous faire aider dans votre initiation par un professeur de yoga. Ce dernier se chargera de vous apprendre les bonnes postures à prendre mais aussi de vous imprégner de l’essence du yoga. Par la suite vous pourrez poursuivre votre pratique chez vous en suivants des cours en ligne ou encore des tutorats disponibles sur la toile.
  • Soyez en bonne compagnie : plus on est de fous, plus on s’amuse ! pratiquer son sport en bonne compagnie a toujours été beaucoup plus agréable que de le faire seul chez soi. La pratique du sport accompagné de ses amis est également une source supplémentaire de motivation, vous serez toujours motiver pour aller passer un bon moment entre amis.

Quelles sont les options de cours de yoga disponibles ?

Si les cours collectifs ne sont pas votre fort par timidité ou autre, vous pouvez toujours avoir recours à d’autres options pour vous initier au yoga. Nous vous conseillons de choisir une option cours particuliers pour commencer. Cette option vous permettra de vous initier au yoga et d’en découvrir l’univers à votre rythme sans trop de pression. Une fois familiarisé avec ce sport, vous allez pouvoir poursuivre votre pratique chez vous. Pour cela, vous pouvez toujours vous aider des vidéos, tutorats et manuels retrouvés sur la toile. Néanmoins, un professeur est toujours plus approprier car ce dernier saura vous diriger mais aussi vous apprendre les postures et méthodes de respiration en bonne et due forme. Il faut savoir que le yoga est un sport de détente ; néanmoins il est possible de se blesser en s’essayant aux différentes postures d’une façon aléatoire et non étudiées. Dans ce cas, vous allez perdre considérablement de temps dans votre initiation suite au repos que nécessitera une éventuelle blessure des muscles, tendons ou ligaments.

 

Quelles sont les règles à connaitre en cours de yoga ?

En débutant une activité, il faudra se renseigner à propos des différentes coutumes et codes que cette dernière suit. Les codes du yoga sont plutôt simples et consistent à acquérir un esprit de respect envers soi mais surtout envers les autres.

  • Retirez vos chaussures : issue de la culture japonaise, cette règle vise à préserver la propreté de l’endroit. Les studios et salles de yoga prévoient en général de petits casiers que leurs clients utilisent pour y déposer leurs chaussures lors de leur arrivée.
  • Ne marchez pas sur le tapis des autres et ne pas discuter avec vos collègues
  • Coupez votre téléphone ou tous autres outils ou appareil pouvant perturber le calme de la séance de yoga.
  • Évitez de sortir durant la séance : sauf en cas d’urgence, il est interdit de sortir durant sa séance de yoga au risque de perdre sa concentration. Pour éviter les envies pressantes, évitez de boire durant vos exercices ou privilégiez les petites gorgées.
  • Ecoutez votre corps : certaines postures de yoga peuvent être extrêmement douloureuses notamment pour les personnes qui n’y sont pas habituées. Néanmoins, ces postures peuvent être adaptées en fonction du corps, il faudra alors être à l’écoute de ce dernier et ne pas hésiter à s’arrêter en cas de douleur ressentie.

 

Comment choisir son tapis de yoga ?

Comme pour tout autre sport, le yoga nécessite également des équipements adéquats. Néanmoins, les équipements du yoga se limitent au tapis de yoga ! Ce dernier est essentiel car il permet de maintenir une posture stable. Au-delà des motifs et couleurs, il existe un large panel de tapis de yoga dans le commerce dont les caractéristiques sont à choisir selon les besoins de chacun. Pour choisir son tapis de yoga, il faudra veiller à choisir les critères suivants :

  • L’épaisseur du tapis : l’épaisseur d’un tapis de yoga est synonyme de son confort. En effet, un tapis trop fin risque de vous faire souffrir des genoux durant la posture. Dans le cas contraire, un tapis épais rend le contact avec le sol plus difficile et perturbe donc la stabilité des postures. L’épaisseur est également choisie en fonction du rangement de son tapis. Certains tapis, plus épais que d’autres nécessiteront un espace de rangement plus grand.
  • Le matériel : le matériau du tapis dicte de façon directe son adhérence au sol, sa résistance à l’usure mais aussi son côté écologique. Les tapis de yoga classiques sont faits en PVC et possèdent une durée de vie moyenne de 5 ans. il existe des tapis conçus en PER, 100% recyclables, dont la durée de vie a été rallongée jusqu’à 10 ans.
  • La texture : la texture joue un rôle important dans la stabilité et le glissement. En effet, cette dernière est la barrière physique principale qui fait face à la glisse. Les tapis de yoga se déclinent en modèles dont la texture est artificielle avec un motif alvéolé par exemple, ou naturel. La texture naturelle est quant à elle puisée des caractères du matériau utilisé. La texture d’un tapis de yoga influe également le toucher de ce dernier et donc le confort général.
  • L’adhérence : l’une des principales caractéristiques qu’un tapis de yoga se doit d’avoir est : la surface antidérapante ! l’adhérence permet de maintenir sa pose pendant plusieurs secondes voir minutes sans glisser tout en gardant son alignement lors du changement de posture. les tapis de yoga conçus en PVC ou encore en PER se distinguent par une adhérence des plus élevées tout en préservant la fluidité des mouvements. le caoutchouc quant à lui est à éviter du faite de son caractère ultra-dérapant qui rend plus difficile les différents mouvements et glissements de jambes sur le tapis.
  • La gamme de prix : le tapis de yoga est également choisit en fonction de son budget. En général, les tapis en pvc font partie de la tranche de prix la plus basse que l’on puisse retrouver sur le marché. Les différents designs retrouvés sur les tapis sont également synonyme d’une augmentation du prix du tapis. Les modèles eco-friendly quant à eux sont à la pointe de la fourchette des prix actuels.
  • Le style : après avoir pris en considération les aspects techniques de votre tapis, vous allez pouvoir choisir le design qui vous convient le plus en fonction de votre style et de votre personnalité. Il existe dans le commerce un large panel de coloris mais aussi de motifs, de quoi satisfaire tous les gouts !

Ajouter un commentaire